RÉALISATIONS

Serge G.: an international conference on Serge Gainsbourg

À l’occasion du quatre-vingt-dixième anniversaire de sa naissance, le Centre de Recherche sur les Musiques Populaires de l’IReMus, la Faculté des Lettres de Sorbonne Université et le Collegium Musicæ organisaient la première conférence internationale consacrée à Serge Gainsbourg, créateur protéiforme, à la croisée de la pop et de la chanson.

Une enquête menée en 1989 sur les goûts culturels des Français révélait que Serge Gainsbourg était à la fois l’un des chanteurs les plus populaires et les plus rejetés dans son pays natal. À sa mort, deux ans plus tard, le Président Mitterrand le décrivait comme « notre Baudelaire, notre Apollinaire », affirmant qu’il avait « élevé la chanson au rang d’un art ». Mais il aurait tout aussi bien pu lui rendre hommage en rappelant qu’il avait été le premier artiste à atteindre le sommet des charts britanniques avec un single enregistré dans une autre langue que l’anglais.

Avec bientôt trente ans de recul, une chose est en tout cas certaine : échantillonné par Beck, De La Soul, Massive Attack et Fatboy Slim, remixé par Howie B. et David Holmes, traduit par Mick Harvey et repris par Iggy Pop, Donna Summer, Portishead, Madeleine Peyroux, les Pet Shop Boys et Franz Ferdinand, « l’homme à tête de chou » reste l’auteur-compositeur qui a le plus contribué au rayonnement des musiques populaires françaises à l’étranger depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

La conférence s'est tenue du 9 au 11 avril 2018 à la faculté des Lettres de Sorbonne Université.

Les communications portaient sur les thématiques suivantes (liste non exhaustive) :

  • production artistique ;
  • sources et influences musicales ;
  • rapport à la culture savante ;
  • lien à d’autres formes artistiques (cinéma, littérature, etc.) ;
  • stratégie de carrière et image ;
  • inscription dans le champ social ;
  • questions de genre.

Back to Top