PROJETS EN COURS

Sheng ! L’orgue à bouche - Des dizaines de sons, des centaines de musiquesUn nouvel intérêt scientifique et artistique pour un instrument traditionnel

Riche d’une histoire de plusieurs millénaires, le sheng – ou orgue à bouche – est un instrument dont le répertoire se partage entre tradition et contemporanéité. Depuis 2003, année de la composition de la première œuvre contemporaine pour sheng, plus de 400 créations ont été interprétées par le maître de sheng Wu Wei. Un dynamisme qui témoigne du vif intérêt des artistes contemporains pour l’instrument.

Le projet Sheng ! prolonge cet intérêt avec un double objectif : l’étude de l’instrument – son histoire, son répertoire, ses systèmes de combinaison de doigtés et ses différentes versions – et l’impulsion de nouvelles créations. Il fédère une équipe internationale de chercheurs provenant de France, d’Allemagne, d’Autriche, de Chine, de Taïwan et du Japon, à laquelle s’adjoignent les plus célèbres interprètes de cet instrument, issus de différentes générations et traditions : Wu Wei, Hua Yifei, Li Li-Chin, Huang Long-Yi… Des partenaires artistiques et scientifiques s’associent à la démarche, en France comme à l’étranger. 

L’instrument, aujourd’hui, demain

Plusieurs enjeux scientifiques en découlent, notamment le recueil d’archives et l’établissement d’un catalogue dédiés aux pièces créées par la maître de sheng Mayumi Miyata pendant les années 1970 et 1990 ; ou encore la création d’une base d’outils compositionnels et des modes de jeu traditionnel et contemporain, à destination de compositeurs, musiciens et musicologues.

Différentes études thématiques, autour de l’instrument d’hier à demain, seront développées : l’acoustique des instruments chinois et japonais (sons multiphoniques et harmoniques), l’analyse musicale d’œuvres du répertoire contemporain et de performances improvisées, les combinaisons de doigtés et de notations traditionnelles et contemporaines (en relation étroite avec Wu Wei) et le premier inventaire du répertoire contemporain. Elles donneront lieu à des performances, à des rencontres avec de jeunes compositeurs lors de la création de leurs œuvres, et à des séminaires. Ces derniers feront l’objet de six séances (trois en 2019 et trois en 2020), introduisant présentations scientifiques et discussions avec les musiciens et les compositeurs.

Équipe du projet

François Picard, ethnomusicologue (IReMus)

René Caussé, ingénieur (Ircam)

Jean-Marc Chouvel, musicologue (IReMus)

Pierre Couprie, chercheur (IReMus)

 Véronique de Lavenère, ATER Sorbonne Université

Lin-Ni Liao, (chercheuse associée (IReMus)

Mikhail Malt, chercheur (Ircam)

Jean-Luc Hervé, professeur de composition (PSPBB/CRR Boulogne-Billancourt)

Partenaires 

TPMC (Tout Pour la Musique Contemporaine), Ensemble 2e2m, CDMC (Centre documentation de musique contemporaine), Ensemble Chai Found Workshop, Taiwan Fondation Royaumont, Ministère de la culture de Taïwan, CCTP (Centre culturel de Taïwan à Paris), McGill University, INALCO, Meiji University (Japon), Nagoya City University (Japon).

Retrouvez les conférences données lors du séminaire de présentation le 17 avril 2019 sur le site de l'Ircam.

 

Prochains séminaires

Salle Stravinsky, Ircam (1 Place Igor Stravinsky, 75004 Paris) - 14:30-17:30

  • mardi 15 octobre 2019  

Les orgues à bouche sheng, khên et shô : modèles traditionnels 

Seiko Suzuki (Université Diderot/CRCAO), Véronique de Lavenère (Sorbonne Université, IReMus), François Picard (Sorbonne Université, IReMus)

  •  mardi 19 novembre 2019  

Les orgues à bouche sheng : modèles rénovés

François Picard (Sorbonne Université, IReMus), HUANG Lung-Yi (Chinese Culture University, Taïwan)

  • mardi 10 décembre 2019  

Analyse acoustique du sheng

René Caussé (Ircam - STMS Lab), Christophe d’Alessandro (Sorbonne Université – LAM/∂’Alembert - CNRS), Julie Delisle (McGill University) 

Back to Top