PROJETS EN COURS

OCEN - Orchestre et Chœur Électro-NumériquesL’Orchestre et Chœur Électro-Numériques de Sorbonne Université, entre recherche et création

Les musiques d’aujourd’hui, musiques dites « savantes » ou musiques populaires, se sont développées en même temps qu’émergeaient de nouveaux instruments et outils de production. Qu’ils soient électriques, électroniques ou numériques, ils ont fait naître des pratiques musicales nouvelles qui nécessitent de repenser les notions de geste, d’espace et de temps musical ainsi que leurs modes de représentation et d’analyse, surtout dans un contexte de pratiques collectives.

OCEN, développé au sein de Sorbonne Université, est un ensemble musical situé à l’interface de la recherche et de la création. Il rejoint ainsi les ensembles comparables de Princeton ou encore McGill University. Nourri d’expériences précédentes (résidences artistiques sur le campus, création du Méta-Orchestre, développement de ONE, activités du Chorus Digitalis), le projet comporte:

  • un double volet « recherche »: facture instrumentale numérique ; analyse des modes de jeu collectif et recherches relatives à l’écriture et à la notation ;
  • un volet « création », avec des commandes passées à des compositeurs et des concerts professionnels. 

Un outil d’expérimentation individuelle et collective

OCEN est un creuset idéal pour expérimenter, en situation, de nouveaux outils de création musicale. Il permet aussi d’envisager de nouvelles façons de penser le collectif en musique, tant dans ses formes improvisées ou semi-improvisées qu’en explorant des écritures inédites. Ce nouvel orchestre est à géométrie variable : il se cristallise autour d’un noyau d’interprètes et agrège, selon les œuvres et les opportunités, d’autres musiciens pleinement engagés dans ce type de démarche.

Outil de rayonnement de Sorbonne Université, OCEN s’inscrit dans une démarche de pratiques artistiques participatives : il est ouvert aux musiciens amateurs de l’université, et proposé à toutes les personnes intéressées des ateliers. Ces derniers donneront la possibilité d’expérimenter de nouvelles lutheries et de nouveaux gestes musicaux, de travailler en interaction avec des musiciens professionnels et de se produire en concert.

Équipe du projet

Hugues Genevois, chercheur et musicien (LAM /Institut ∂’Alembert)

Christophe d’Alessandro, chercheur et musicien (LAM /Institut ∂’Alembert)

Pierre Couprie, chercheur et musicien (IReMus)

Boris Doval, chercheur et musicien (LAM /Institut ∂’Alembert)

Vincent Goudard, doctorant Collegium Musicæ

Grégoire Locqueville, doctorant

Thomas Lucas, doctorant

Benoît Navarret, chercheur et musicien (IReMus)

Gabriela Patiño-Lakatos, post-doctorante.

 

 

Back to Top