PROJETS EN COURS

Archéologie-acoustique expérimentale virtuelle

Depuis plusieurs décennies, les recherches en acoustique musicale historique se sont concentrées sur la fabrication d’instruments de musique. Elles ont permis de mettre en évidence l’influence du choix des matériaux et des stratégies de fabrication sur l’acoustique de l’instrument. Parallèlement, les études musicologiques se sont portées vers la compréhension de la notation historique, des styles de jeu et même des changements dans la posture du musicien au fil des siècles. Mais dans ces études, peu d’attention a jusqu’alors été portée aux conditions acoustiques des salles.

En développant les méthodologies de l’archéologie expérimentale tout en bénéficiant de la précision croissante de calcul des simulations de réalité virtuelle acoustique, le projet Archéologie-acoustique expérimentale virtuelle suit un objectif ambitieux : créer un simulateur interactif immersif en temps réel. Ainsi, les musiciens pourront se produire « en direct » au sein de reconstitutions virtuelles de lieux historiques. Le projet va également s’intéresser à l’impact des variations acoustiques sur les performances des joueurs et à la comparaison, du point de vue du public, de la performance résultante entre des lieux historiquement adaptés et des espaces modernes. Cette approche viendra compléter la boucle de rétroaction nécessaire entre l’interprète et l’auditeur, tendant ainsi à améliorer la compréhension du fait musical, appréhendé sous différents angles.

Un simulateur interactif immersif pour les musiciens et le public

Le projet Archéologie-acoustique expérimentale virtuelle va s’appuyer sur les recherches du Musée de la Musique autour des instruments à vent, dans le cadre de la fabrication de fac-similés. Il comporte quatre volets complémentaires :

  • reconstruire des salles de spectacles d’importance historique pour petits ensembles de la période baroque et classique, notamment la salle du Conservatoire national Supérieur d’Art dramatique ou encore certains espaces du Château de Versailles ;
  • réaliser un système fonctionnant en temps réel et se pliant aux exigences des musiciens ;
  • étudier l’influence des lieux de jeu sur un panel de musiciens déjà familiarisés avec les instruments et les styles de jeu des époques concernées ;
  • proposer des situations d’immersion virtuelle au public.

Équipe du projet 

Brian FG Katz, LAM/∂’Alembert), chercheur en réalité virtuelle auditive et acoustique de salle

Bibiane Lapointe (PSPBB), responsable du Département de Musique Ancienne, chargée de la coordination avec les étudiants

Sandie Leconte, Musée de la Musique, Cité de la musique-Philharmonie de Paris, spécialiste en caractérisation de la fonctionnalité et/ou conservation de l’instrument de musique

Back to Top